• Chapitre 1

    Voici le chapitre 1 \o/

    Bonne lecture! 

    Chapitre 1

    Pv extérieur:

    Ce n'était qu'une journée banale comme les autres pour un adolesent, jouer jusqu'à point d'heure à une console de jeu, rigoler et sortir.. puis déraper, rentrer tard, se faire engueuler... Vraiment une journée comme les autres. Makooto, un jeune garçon agé de seize ans, avait pour passion dans la vie de jouer avec ses potes à des jeux de pistolet, tel le Saber Game, Gun play et d'autres.. Mais sa passion ne se contentait pas qu'à cela, il avait aussi un groupe d'amis avec qui il se retrouvait chaque samedi pour parler d'un projet d'un tout nouveau jeu lié à la téléportation récemment installé dans le monde. Mais pour une fois après avoir dérapé lors d'une soirée celui-ci se retrouve puni de sortie. Ses parents alors contre la téléportation apprennent son projet, Makooto se retrouve donc puni, à étudier, sans aucun instrument informatique. Après avoir bien observé sa situation et l'heure qui tourne, celui-ci vérifie si ses parents sont partis travailler, il décide alors de se téléporter chez son meilleur ami Naoto et qu'ils se rendent alors à leur réunion de leur projet. 

    -Allez mec! Grouilles toi! Si on arrive en retard Honoka va encore geuler ! 

    -Ouais j'arrive! Excuses moi si mes parents m'ont encore puni car j'ai dépassé le créno horaire pour la soirée d'hier! 

    - T'es doué... T'es rentré chez toi comment ? En pleine forme ou bourré ?

    -J'sais pas j'ai aucun souvenir! 

    -Un jour Makooto rentre chez toi normalement .. 

    -J'y penserais .. Enfin j'espère...

    Après que les jeunes soient rentrés dans la pièce, il se tut face à une jeune femme, aux cheveux bleus et au yeux vairons celle-ci les regardait avec une envie de meutre, elle n'avait pas l'air de vouloir rigoler, le retard était quelque chose que la jeune détestait elle ne put s'empêcher de coller une gifle aux deux retardataires qui en voulant esquiver se cognèrent entre eux. La bleu les regarda et ne put s'empêcher de faire un rire moqueur en se dirigeant sur une chaise.

    La pièce était simple, les murs n'étaient pas trop visibles, ils étaient encombrés de schémas, une petite fenêtre laissait paraître de la lumière, il y avait aussi quelques meubles, une table, des chaises, puis un peu de matériel électronique tel que des ordinateurs, un matériel de téléportation, un bracelet-téléphone, enfin toutes les dernières technologies sorties. Puis quelques anciens modèles. Le sol n'était que du plancher qui était couvert par un tapis sous la table, puis cette salle cachée, où le matériel électronique était stocké. Sans parler de l'incroyable stock de cables internet... Vraiment un paradis pour les techniciens ! C'était vraiment un endroit spécial pour cette petite troupe composé de quelques membres spécialisés dans le domaine informatique. 

    Le staff du groupe est composé de Akimitsu, c'est le plus jeune, mais aussi un talentueux hackeur reconnu dans son domaine, autrefois il aurait piraté un missile commandé à distance qui s'attaquait à un village dans la baie d'une île tropicale. Il est de petite taille, malgré des cheveux longs on croirait vraiment un bébé, qui n'hésite pas à refouler les gens qui sont un peu trop "immatures"  à son goût.  Ensuite il y a aussi, la talentueuse Emiko, elle ne parle que rarement et ne confie qu'à une seule personne ses remarques, elle n'aime pas que l'on soit déconcentré sur les sujets sérieux, elle déteste d'autant plus le fait que les personnes n'écoutent jamais ses conseils. Ensuite bah, il y a Gawen, le genre type complètement stupide qui ne pense qu'à s'amuser mais qui au fond est super balaise pour règler les problèmes de taille comme les défaillences informatiques!  Ensuite il se trouve que Makooto figure dans le haut du classement avec Honoka. Makooto est un jeune homme assez intelligent pour se retrouver dans de beaux draps et règler les ordinateurs et appareils défectueux. Puis Honoka, elle est froide, assez chef et a horreur d'être contrariée elle n'aime pas tout ce qui est retard, absence et délit. 

    Malgré tout cela c'est une petite bande, bien unie qui aide des personnes qui ont besoin d'aide dans certains domaines de l'électronique. Depuis qu'ils ont créé leur bande beaucoup de demandes ont été faites, pour de l'informatique et les problèmes internet. Mais depuis que la téléportation a été créée et mise en service publique, ils s'intéressent aux problèmes que cela cause.. "Ca ne fonctionne pas", "Je n'y arrive pas!" . Bien entendu ce sont des commentaires bien répandus. Mais le commentaire d'une femme avait attiré leur attention. " Ma fille a disparue en utilisant la téléportation." Ce qui les avait préoccupé était ce soucis... Et si la téléportation était défectueuse et créait des soucis comme cela... ? Il n'y avait que Makooto qui utilisait ce service pour venir, bien entendu il avait eu l'interdiction de l'utiliser, mais n'ayant rien promis il le faisait discrètement. 

    -... Toujours pas de nouvelles de cette disparition ? 

    - Non. Mais le plus inquiètant, ça arrive de plus en plus souvent. C'est vraiment inquiètant! 

    La plus âgée, Honoka fixait attentivement Makooto, comme-ci elle essayait de deviner que celui-ci continuait à enfreindre son règlement... Elle fit un soupir déséspéré et regarda l'heure qui, bien sûr, à cause des deux retardataires avait déjà gravement retardé tout le monde. La petite brune Emiko, la regarda et lui chuchota qu'elle partait à son cours de gym. Elles se firent des signes de salut, et se laissèrent. Tout le monde commençait à partir sauf , les retardataires et Honoka. 

    -Tu as encore utilisé la téléportation, Makooto.

    -Non... J'vois pas pourquoi je l'utiliserais alors que tu m'as averti du danger du moment. 

    -Arrête,tu te fiche de moi, tu mens comme tu respires! Ne l'utilises plus! Si jamais tu te retrouvais coincé! On ne sait pas comment c'est là-bas! Et si...

    -Ca n'arrivera pas! J'fais attention ! 

    -Me coupe pas la parole! Ecoute attentivement! Si la prochaine fois tu l'utilises et que tu te retrouves coincé ne comptes pas sur moi pour t'aider! 

    -... J'me démerderais comme je fais à chaque fois.

    Le brun, se leva et se dirigea alors vers la pièce des téléportations. Il y avait des tas de fils, des tonnes de câbles mais surtout des cabines et des sortes d'aneaux disposés au sol, il se dirigea alors vers le sien qui était de couleur vert pomme, et se plaça dans l'anneau, il étudia les données,il  prit alors parole.

    "Téléportation, maison Makooto, anneau n°7850." 

    C'était une phrase qu'il regrettera un instant plus tard, il perdit connaissance, et une coupure eut lieu dans toute la ville. Une machine de téléportation est essentiellement puissante mais si celle-ci charge trop et qu'elle est trop âgée celle-ci disjoncte et force tout courant à s'éteindre. 

    P.V Honoka. 

    J'étais totallement inquiète, je n'arrêtais pas de toucher mes cheveux toute la soirée, je me souviens dans le bureau j'étais bien installée j'écoutais une musique qui me forçait à me calmer, Makooto m'avait gravement énervée.. Si cet abruti réfléchissait quelques secondes! Si il prennait le temps d'écouter mes conseils, la téléportation est un moyen très dangereux mais aussi efficace cela est vrai. Mais les problèmes du moment étaient que l'on disparaissait.  J'écoutais toujours une chanson calme, et reposante, je fredonnais celle-ci puis d'un coup plus rien. Je vis Gawen affolé venir vers moi. Il avais l'air pâle, vraiment pâle... Sur le coup je n'avais pas réfléchi et en voyant sa tête je rigolais il avait dû perdre à cause de la coupure de courant à l'un de ses stupides jeux en ligne.  Puis mon portable sonna, je répondis à l'appel, des voix, celles des parents de Makooto.. Pourquoi m'appellaient-ils? Leur question. "Makooto n'est pas avec vous ? Il n'est pas dans sa chambre, il était puni..."  A l'entente de ses mots, je me précipitai dans la salle des téléportations.. Je ne vis que l'anneau de Makooto totallement en rouille... Je poussai alors un cri... Gawen se précipita et me regarda il avait l'air affolé tout comme moi... Makooto avait lui aussi disparu ... Dans les tréfonds de l'informatique.. C'était sûr. 

    -Abruti !!! 

    Je ne pus me retenir de pleurer, j'avais bien sûr raccroché aux parents après leur avoir expliqué la situation, je n'avais jamais été énervée à ce point-là, l'envie de tout casser, la perte d'un de mes proches sûrement ? J'étais invisible en étant avec eux... Sans l'un je ne suis rien. Gawen me dévisagea comme si j'étais une autre personne, il était aussi choqué de ce qui s'était passé, sa seule envie était de pleurer, je l'attrapai... Puis le serrant contre moi.. Il tremblait de peur... Et si la peur nous consumait tous peu à peu ?  Essayant de le calmer je ne pus m'empêcher de programmer une réunion d'urgence avec les autres membres. Pour expliquer la situation... 

    -J'aurais du l'en empêcher!! 

    -Ce n'est pas de ta faute, Honoka-chan! 

    -Emiko.. Il a disparu.. Par ma faute... Je ne l'ai pas retenu..

    -C'est la faute de personne, il y a eu une coupure de partout. Chez moi aussi je n'avais plus de courant. Il doit y avoir une raison.

    -Comment ?! Et si d'autres personnes avaient disparues elles aussi ? 

    -Honoka-chan..  

    Malgré les aides précieuses de mes amis, je n'arrivais pas à me calmer, des milliers d'innocents... Des millers de disparus ... Et si.. Des hackeurs, un arbruti avait à voir là-dedans.. J'étais anéantie .. Je n'arrivais pas à dormir, je contemplais la lune.. Espérant que cela n'était qu'un rêve... Un cauchemar.. Que tout allait revenir à la normale, que Makooto était toujours avec nous.. J'éclatai alors en sanglots... Depuis la disparition de mon petit frère... Lui aussi à cause de cette foutue téléportation m'avait anéantie.. Mais aussi de mon ami proche... J'étais peut-être maudite.. Les journées affreuses qu'il y avait chez moi depuis maintenant 2 ans s'empiraient. Il avait 12 ans. Il était tout. 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Avril 2016 à 14:04

    Bonjour, 

    Ton histoire est bien commencée. Elle m'intrigue beaucoup. : ) De plus, tu as une écriture soignée, ce qui rend la lecture agréable. 

    Par contre, essaie de faire attention à ne pas mêler soudainement présent et passé dans ta narration. Cela peut légèrement perturber la lecture. 

    Bonne continuation. : ) 

      • Dimanche 10 Avril 2016 à 21:12

        Hellow~ 

        Merci pour ton commentaire ! ^w^

        Je ferais attention à l'avenir d'éviter mélanger les deux.

         

         

    2
    Dimanche 10 Avril 2016 à 21:57

    De rien :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :